Copyright 2020 - AdlC - CdP

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La poire Argent et la Bargamouto

par René BONNET et les recettes de Micheline

La poire Argent et la Bargamouto

Avant le grand exode rural des années 50 nos campagnes creusoises étaient jalonnées d’arbres fruitiers, plantés dans les haies qui délimitaient les différentes parcelles ou près des maisons, dans les « couderts » ces terrains clos à proximité des porcheries où le cochon que l’on engraissait venait se dégourdir les pattes au moins une fois par jour. C’était généralement des arbres vigoureux, des pleins vents qu’on ne taillait pas. Des variétés rustiques rarement véreuses malgré l’absence de traitement chimique.
La diversité des espèces et leur maturité échelonnée permettaient d’avoir des fruits une grande partie de l’année. Parlant des cerises ma mère se plaisait à dire : Nous en avons de Pentecôte jusqu’à la Sainte Marthe (le 29 juillet).
La mécanisation à outrance de l’agriculture, la disparition des petites propriétés, le remembrement ont eu raison des haies et les fruitiers ont disparu avec elles et il y a bien  longtemps que l’on n’engraisse plus son propre cochon entrainant ainsi la disparition des couderts.Notre petite propriété familiale regorgeait de fruitiers de toutes sortes et mon père m’avait appris à greffer alors que j’étais très jeune. J’ai donc encore à l’heure actuelle pu conserver un certain nombre de ces variétés.

La poire Argent

C’était une variété très répandue en Creuse dans la région de Bourganeuf, elle a pratiquement disparu de nos jours.
De grosseur moyenne, de forme conique, fortement arrondie et quelques fois plus globuleuse et légèrement écrasée. La peau est rude au toucher, entièrement bronzée, ponctuée de roux et semée généralement de

  La poire Argent et la Bargamouto 025

quelques marbrures jaune verdâtre. Très juteuse, sucrée et aigrelette à la fois elle possède un délicieux arôme. Maturité : fin octobre, début novembre.
Attention: ne pas confondre avec la poire Angélys créée par l’INRA en 1998 mais qui malheureusement n’a pas les mêmes qualités gustatives.Poire argent, mes parents la nommaient ainsi, c’est le nom que lui donne également les quelques chanceux qui ont encore cette variété dans leur verger. Pendant des années j’ai recherché dans les jardineries, dans les livres et revues spécialisées  mais je n’ai

jamais trouvé de poire argent.

En octobre dernier j’ai donné un de ces fruits à mon ami Denis, adhérent des Amis de la Creuse-Les Creusois de Paris qui fait partie par ailleurs d’une importante société pomologique. Un mois plus tard le diagnostic tombait. Je connais enfin le vrai nom de cette poire : Poire Miller (nom d’un célèbre botaniste anglais). Chers Amis lecteurs si l’un d’entre vous souhaite greffer un poirier de cette variété je tiens des greffons à votre disposition, en faire la demande à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Poire Argent
La recette de Micheline

Choisir des poires de même calibre, les éplucher en laissant la queue, retirer le cœur (pépins) avec un économe. Les déposer verticalement dans un plat à four en terre ou porcelaine, ajouter un vin blanc tel que du Jurançon ou Monbazillac à mi-hauteur des poires.
Saupoudrer du sucre cristal sur les poires pour les faire caraméliser. Cuire à four chaud Th 6/7, 15 à 20 mn suivant grosseur des poires. Éventuellement mettre le grill quelques minutes pour finir de caraméliser.
  

 


 

La Bagamouto

Nous avions au fond d'un pré un très vieux poirier, il portait peu de fruits tant il était rongé par le lierre qui l'envahissait tous les ans un peu plus, mais je trouvais ces poires excellentes. Mes parents les appelaient en patois la bargamouto. Il y a une trentaine d'années je réussissais à prélever un greffon, les jeunes pousses se faisant plus rare chaque année. Nous avons aujourd'hui un nouvel arbre pas très grand mais très productif. J'ai donc voulu savoir le vrai nom de ces poires:
Bargamouto en patois devenait bergamote en français. Il existe plusieurs variétés de poires bergamote. Ce ne pouvait pas être la bergamote de Parthenay beaucoup plus pierreuse, ni la bergamote Esperen beaucoup trop tardive. Un jour rendant visite à un cousin dans l’Allier je découvre un arbre portant les mêmes fruits. Je lui demande le nom de ses poires. Il me répond, mon père les appelait les boules d’or. Me replongeant dans mes recherches j'ai enfin trouvé il s'agit de la bergamote dorée.
Je tiens à la disposition des éventuels amateurs, des greffions, en faire la demande à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

René BONNET

La poire Argent et la Bargamouto 034

La « Bargamouto »
La recette de Micheline : gratin de poires

Ingrédients : 5 poires (épluchées et coupées en deux) – 1dl de crème – 1dl de lait – 3 jaunes d’œufs – 30 gr de poudre d’amandes – 100 gr de sucre en poudre – zeste râpé d’une demie orange.
Sirop : 1/4 de litre d’eau – 80 gr de sucre – le jus d’un demi citron – une pincée de vanille en poudre.
Pocher les 1/2 poires 5 mn, ensuite bien les égoutter.
Dans une terrine travailler les jaunes avec le sucre, les zestes, la poudre d’amande, le lait, la crème.Bien mélanger.
Beurrer un plat à four, disposer les demies poires et verser la préparation précédente dessus.
Cuire 15 à 20 mn th 6. Servir tiède ou froid.

 


Nous avons 216 invités et aucun membre en ligne

f t g m
frendeitptruestr

Calendrier des évènements:

Août 2020
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Rechercher

Connexion