Copyright 2020 - AdlC - CdP

20041004-Cambo les Bains Hommage au professeur GRANCHER

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Hommage au professeur GRANCHER à Cambo les Bains le 2 octobre 2004 Hommage au Professeur GRANCHER à Cambo les Bains le 2 octobre 2004

HOMMAGE AU PROFESSEUR GRANCHER à CAMBO les BAINS

Le 2 octobre 2004

Le 27 septembre 2003, les Amis de la Creuse, les Creusois de Paris et les Amis de Martin Nadaud avaient rendu à Paris un brillant hommage au professeur Grancher.

Le 2 octobre 2004, dans les Pyrénées Atlantiques, le maire de Cambo les Bains, M. Vincent Bru, et son conseil municipal honoraient à leur tour notre compatriote en inaugurant une esplanade et en présentant une exposition.

 Vue générale de l’inauguration de l’esplanadeVue générale de l’inauguration de l’esplanade

Joseph Grancher, né à Felletin, pionnier de la lutte antituberculeuse, collaborateur de Pasteur lors de la vaccination contre la rage, créateur de l’Oeuvre de préservation de l’enfance contre la tuberculose, était venu à Cambo les Bains en 1892 pour y soigner une affection pulmonaire.

Il y avait érigé sa demeure, la villa Rosaenia (appelée ainsi en hommage à sa femme Rosa), était devenu conseiller municipal, puis maire de 1900 à 1905. Il avait fait réaliser d’importants travaux, si bien que Cambo les Bains avait connu un essor important et était devenue la ville connue qu’elle est aujourd’hui.

Il avait été à l’origine de l’installation d’Edmond Rostand à Cambo et les Camboards lui en sont toujours reconnaissants. Le poète, en effet, avait fait construire, sur un terrain de 15 hectares, une surprenante villa entourée de magnifiques jardins à la française. Ce domaine, Arnaga, classé monument historique, est devenue le musée Edmond Rostand. C’est l’un des joyaux du pays basque.

 personnalitesLes personnalités au premier rang 

Les cérémonies étaient placées sous la présidence de Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, en présence de Philippe Grégoire, préfet des Pyrénées Atlantiques, Daniel Poulou, député, Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil général des Pyrénées Atlantiques, Jean-Jacques Lozach, président du Conseil général de la Creuse et Pierre-André Durand, sous-préfet de Bayonne.

  steleLes personnalités devant la stèle dévoilée par Mme Michèle Alliot-Marie

Sous un beau soleil, devant une nombreuse assistance, on procéda d’abord à l’inauguration de la nouvelle esplanade (aménagée sur un terrain longeant l’avenue Grancher), et du buste du professeur, fixé au centre de la balustrade qui domine la vallée de la Nive. Une splendide réalisation !

Michèle Alliot-Marie dévoila l’effigie en bronze de Grancher, exécutée en 1925 par le sculpteur Auguste Maillard.

De jeunes basques en costume régional exécutèrent une gracieuses dans folklorique, prélude à toute manifestation officielle, devant une assistance debout et recueillie.

La parole fut ensuite donnée aux personnalités devant prononcer leur allocution :

- Mlle Marie-Hélène Marchand, directeur délégué à la communication de l’Institut Pasteur. Elle évoquait la collaboration de Grancher et de Pasteur, ainsi que l’amitié qui unissait les deux hommes.

Mlle Marie-Hélène Marchand Mlle Marie-Hélène Marchand

C Mesnier M. Christian Mesnier

- Christian Mesnier, directeur général de la fondation Grancher. Il analysait le rôle de Grancher dans la lutte contre la tuberculose, puis faisait l’historique de l’œuvre : sa création, ses résultats, et son évolution depuis la préservation contre la tuberculose jusqu’à la protection de l’enfance en danger, son but actuel.

M. Vincent Bru, maire de Cambo les Bains. Il décrivait les circonstances dans lesquelles Joseph Grancher s’était installé à Cambo, sa vie dans la petite cité et les importants travaux qu’il avait fait réaliser, sans oublier ceux qui l’avaient été grâce aux dons de son épouse Rosa.

M. Vincent Bru, maire de Cambo les Bains M. Vincent Bru, maire de Cambo les Bains

M. Jean-Marie Bridoux, premier adjoint au maire M. Jean-Marie Bridoux, premier adjoint au maire

M. Jean-Jacques Lozach, président du Conseil Général de la Creuse M. Jean-Jacques Lozach, président du Conseil Général de la Creuse

- Docteur Jean-Marie Bridoux, premier adjoint au maire. Il retraçait l’évolution de Cambo depuis l’ouverture de nombreux établissements de cure jusqu’à leur difficile reconversion en établissements de repos, de soins, de réadaptation ou en maisons de retraite.

- Jean-Jacques Lozach, président du conseil général de la Creuse. Il rappelait les liens de Grancher avec la Creuse, son origine Felletinoise, et insistait sur sa triple carrière, admirablement remplie, de phtisiologue, pédiatre et médecin pastorien.

Dans son allocution de clôture, Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, personnalité des Pyrénées Atlantiques, évoquait en trois points les conditions qui, au XIXe siècle, permirent à des personnes d’origine modeste, tel Joseph Grancher, de contribuer au rayonnement de la France :

1 - Une volonté de travail pour réussir ;

2 – Une confiance de la France dans ses chercheurs, ses génies ;

3 – Une mise en œuvre de solidarité, de promotion et de cohésion sociales.

Elle fit ensuite le parallèle avec l’époque actuelle où, dans toutes autres conditions, la nation doit aussi permettre l’émergence de brillantes personnalités nécessaires à sa grandeur.

 M Alliot-MarieMme Michèle Alliot-Marie

M. Vincent Bru inaugura ensuite, à la mairie, une importante exposition consacrée au professeur Grancher.

La Fondation Grancher avait confié les panneaux mobiles qu’elle avait présentés à Paris lors de la célébration du centenaire de sa création. Ils avaient été réalisés avec la collaboration de l’Institut Pasteur et de Georges Delangle. Ils étaient complétés par des documents témoignant de l’intérêt considérable suscité par l’Oeuvre Grancher, ainsi que par le magnifique buste en bronze exécuté par Auguste Maillard.

La mairie de Cambo les Bains avait exposé de nombreux documents (portraits, photos, articles de presse, commentaires) concernant l’installation et le séjour de Joseph et Rosa Grancher à Cambo, leurs rapports avec la population, la villa Rosaenia, la transformation de la ville à cette époque…

Georges Delangle avait aussi prêté son concours, ce dont le remercia M. Vincent Bru.

Après un vin d’honneur, un grand nombre de participants se retrouvèrent à l’Orangerie d’Arnaga où un repas de choix fut servi.

 Sur le perron de la villa ArnagaSur le perron de la villa Arnaga

Une visite de la villa d’Edmond Rostand, commentée par le chaleureux et érudit président des Amis d’Arnaga, Robert Poulou, termina cette journée qui, tout en étant de haute tenue, resta toujours extrêmement conviviale.

Outre Jean-Jacques Lozach, qui fut constamment honoré en tant que personnalité politique, une douzaine de Creusois s’étaient déplacés, parmi lesquels Camille Pinaud, président des Amis de la Creuse, André Caffy, président des Amis de Martin Nadaud, et Guy Descoursière, représentant les Creusois de Paris. Rappelons que ces trois associations, sous l’égide des Amis de la Creuse et de M. Georges Delangle, étaient à l’origine de l’hommage parisien rendu au professeur Grancher le 27 septembre 2003.

Tous furent chaleureusement accueillis et entourés. En rendant hommage à Joseph Grancher, les Camboards rendaient aussi hommage à la Creuse.

Georges Delangle

Voir aussi notre Cahier N° 09


Nous avons 293 invités et aucun membre en ligne

f t g m
frendeitptruestr

Calendrier des évènements:

Janvier 2020
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Rechercher

Connexion