Copyright 2020 - AdlC - CdP

20030927-Paris Hommage au Professeur GRANCHER

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Pr et Rosa Grancher Hommage au Professeur GRANCHER à Paris le 27 septembre 2003

JOURNEE « HOMMAGE AU PROFESSEUR GRANCHER »

Les Amis de la Creuse, les Creusois de Paris et les Amis de Martin Nadaud ont rendu hommage, à Paris, au professeur Jacques-Joseph Grancher, le samedi 27 septembre 2003

Le professeur Grancher et son épouse, Rosa
Le professeur Grancher et son épouse, Rosa
Le 29 septembre 1843 naissait à Felletin Jacques-Joseph Grancher qui, médecin des hôpitaux, professeur agrégé à la faculté de médecine de Paris, chef de service aux hôpitaux Tenon et Necker, devait s’illustrer par ses recherches sur la tuberculose et les maladies infantiles. Il devait aussi collaborer avec Pasteur à la lutte contre la rage : ce fut lui qui inocula au jeune Joseph Meister mordu par un chien enragé, le vaccin qui allait le sauver. Le professeur Grancher s’éteignit à Paris le 13 juillet 1907, laissant derrière lui une œuvre pour la préservation de l’enfance contre la tuberculose, dont devait s’occuper ensuite son épouse, Rosa, originaire de Cuba.

A l’occasion du 160e anniversaire de sa naissance, trois associations creusoises rendaient, le 27 septembre 2003 à Paris, hommage à Jacques-Joseph Grancher : Les Amis de la Creuse, les Creusois de Paris et les Amis de Martin Nadaud. Le Conseil général de la Creuse, l’Institut Pasteur, la Fondation Grancher, les mairies de Cambo-les-Bains et Paris s’étaient associés à cette initiative.

LES CEREMONIES :

 Celles-ci débutaient au cimetière parisien de Montmartre, où M. Camille Pinaud, président des Amis de la Creuse, M. Lucien Thomas, président des Creusois de Paris, M. André Caffy, président des Amis de Martin Nadaud et M. Georges Delangle initiateur de cet hommage accueillaient les personnalités et les participants à la porte du cimetière.

 

On notait la présence de M. Georges Sarre, ancien ministre, maire du 11e arrondissement, originaire de Chénérailles, M. Jean-Jacques Lozach, président du Conseil Général de la Creuse, M. Michel Moine, maire d’Aubusson, Mme Danièle Saintemartine, adjointe au Maire de Felletin, M. Vincent Bru, maire de Cambo-les-Bains et son 1er adjoint, M. Daniel Dayen, président de la Société des sciences naturelles, archéologiques et historiques de la Creuse. Etaient également présentes des personnalités du monde médical qui s’exprimeront au cours des différentes cérémonies, ainsi que Mme Leforestier, conservateur du cimetière Montmartre Au plan médiatique, une journaliste de « France Bleu Creuse » était présente et à procédé à quelques interviews.

personnalites mausolePersonnalités et participants se rendent en cortège au mausolée (division 23 dans le cimetière)

Le président Camille PinaudLe président Camille Pinaud

Devant le mausolée, le président Pinaud, souhaitait la bienvenue à tous les participants et remerciait les personnalités présentes. Dans son allocution d’accueil il soulignait le pourquoi de cette journée hommage à Jacques-Joseph Grancher, éminent professeur de médecine. Les Amis de la Creuse attachés à leur statut de promotion du département, notamment à Paris, à travers diverses manifestations, se devait, dans le cadre du devoir de mémoire, de rendre un hommage tout particulier à cet illustre scientifique creusois. Ce projet initialement proposé par M. Georges Delangle, auteur d’un dossier en deux parties sur la vie du professeur Grancher, a été étudié, puis réalisé.

 

Vincent BruLe public pendant l’allocution de M. Vincent Bru (maire de Cambo-les-Bains, à droit

 

M. Georges Delangle, prenant ensuite la parole, rappelait que notre compatriote, célèbre à son époque, était presque méconnu aujourd’hui, alors qu’il mériterait de figurer aux côtés des grands hommes ayant permis l’essor considérable de la médecine au 19e siècle. Il associait à cette reconnaissance Rosa Grancher, qui poursuivit l’œuvre de son époux et fit édifier la maison de Cuba à la Cité universitaire. M. Charlet, historien des cimetières parisiens, présentait la sépulture, indiquant qu’elle figurerait parmi les plus remarquables signalées par le prochain plan du cimetière.

Mss. Delangle et Charlet (de gauche à droite)Mss. Delangle et Charlet (de gauche à droite)

Plusieurs orateurs présentaient ensuite les différents aspects de l’œuvre de Joseph Grancher : Georges Delangle lu un texte du docteur Jacques Roussillat (auteur d’une étude sur la vie du professeur Grancher) relatif à ses travaux sur la tuberculose et maladies infantiles.

Mademoiselle Marie-Hélène Marchand, directeur délégué à la communication à l’Institut Pasteur, parla de sa collaboration avec Pasteur, de son action déterminante dans la vaccination contre la rage et de sa participation active dans la création de l’Institut.

Le professeur Michel Basquin, président de la fondation Grancher, rappela comment avait été créée et s’était développée l’œuvre de préservation de l’enfance contre la tuberculose, œuvre centenaire, devenue Fondation en 2001

M. Vincent Bru, maire de Cambo les Bains, dit la reconnaissance des Camboards pour Joseph Grancher qui, maire de leur ville, fit entreprendre d’importants travaux pour améliorer les services publics et fit venir à Cambo, Edmond Rostand, dont la maison, devenue musée, accueille des milliers de visiteurs.

A l’issue des allocutions, une plaque en marbre apposée sur le mausolée, était dévoilée dans le recueillement.

Dévoilement de la plaque par les présidents des trois associationsDévoilement de la plaque par les présidents des trois associations

Ensuite les participants ont quitté le cimetière en car, pour se rendre dans le 20e arrondissement au square Grancher et à la Place Martin Nadaud.

En raison d’importants travaux de rénovation du square, la cérémonie n’a pu avoir lieu dans les conditions prévues au programme initial. Toutefois une gerbe a été déposée sous la plaque « Jacques-Joseph Grancher – professeur de médecine », côté rue Orfila, par Messieurs Jean-Michel Rosenfeld, adjoint au maire du 20e et Jean-Jacques Lozach, président du conseil Général de la Creuse.

M. André CaffyM. André Caffy

Malgré cela, la cérémonie se poursuivait à quelques mètres du square, Place Martin Nadaud où un hommage était rendu à l’illustre maçon creusois de Soubrebost. M. André Caffy, président des « Amis de Martin Nadaud », retraçait les grands moments de la vie du personnage qu’était Martin Nadaud. Messieurs Jean-Michel Rosenfeld puis Jean-Jacques Lozach, évoquait la vie de Joseph Grancher et Martin Nadaud, faisant le parallèle des deux grands creusois en soulignant l’humanisme dont ils étaient empreints.

Une gerbe était déposée sur la place par Messieurs Rosenfeld, Lozach et CaffyUne gerbe était déposée sur la place par Messieurs Rosenfeld, Lozach et Caffy

 M. Jean-Michel RosenfeldM. Jean-Michel Rosenfeld  M. Jean-Jacques LozachM. Jean-Jacques Lozach

Après le dépôt de gerbe, pour clore la cérémonie de la matinée sur la Place Martin Nadaud, la parole est donnée à M. Jean-Jacques Lozach, président du Conseil Général de la Creuse.

 

Puis de nouveau en car, nous nous sommes rendus à la Cité universitaire, dans le 14e arrondissement, où devait avoir lieu l’après-midi la cérémonie à la Maison de Cuba. Il était 12 heures 30, un repas nous était servi au restaurant de la Cité, dans la plus grande convivialité.

A la Cité universitaire, les participants admiraient les bas-reliefs ornant la résidence Lucien Paye, œuvres d’Anna Quinquaud originaire de Lafat dans la Creuse, puis les tapisseries d’Aubusson, tissées par les ateliers Hamot d’après les cartons de Roger Bezombes, ornant la salle des fêtes. Nous y étions reçus par le professeur Dubacq, directeur de la Maison de Cuba.

 Allocution du professeur Dubacq dans la salle des fêtes du pavillon Lucien PayeAllocution du professeur Dubacq dans la salle des fêtes du pavillon Lucien Paye

Nous nous rendions ensuite à la Maison de Cuba, accompagnés du professeur Dubacq et du docteur Hindermeyer.

Le professeur Dubacq rappelait que Rosa Grancher, d’origine cubaine, avait fait édifier, après la mort de son mari, cette résidence appelée « Fondation Rosa Abreu Grancher », où des étudiants cubains et français pourraient travailler côte à côte. Inaugurée en 1933, elle était alors l’une des plus luxueuses de la Cité universitaire. La bibliothèque du professeur Grancher y a été transférée.

 Allocution du docteur Hindermeyer - A ses côtés le professeur DubacqAllocution du docteur Hindermeyer - A ses côtés le professeur Dubacq

Le docteur Hindermeyer originaire d’Aubusson, qui avait organisé l’exposition « Grancher et Pasteur » l’andernier à la mairie du 6e arrondissement, rendait à son tour hommage à Joseph et Rosa Grancher.

Les cérémonies terminées, M. Lucien Thomas, président des Creusois de Paris prononçait l’allocution de clôture de la journée « Hommage au professeur Grancher »Allocution du président Thomas – A ses côtés le président PinaudAllocution du président Thomas – A ses côtés le président Pinaud

 Photo du groupePhoto du groupe

Encadrement composé d’une photo du couple et d’un texte en hommage au professeur Grancher

Encadrement composé d’une photo du couple et d’un texte en hommage au professeur Grancher a été déposé symboliquement sur une table avant d’être fixé au mur.

Cette journée à caractère solennelle et parfaitement réussie fut clôturée par un vin d’honneur offert par la Fondation Grancher servi dans la bibliothèque du professeur

Voir aussi notre Cahier N° 09


Nous avons 333 invités et aucun membre en ligne

f t g m
frendeitptruestr

Calendrier des évènements:

Janvier 2020
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Rechercher

Connexion